Santé reproductive des personnes trans

Santé reproductive des personnes trans

Organisé en partenariat avec le séminaire LGBTI studies : care, soins, santé, l’atelier Santé reproductive des personnes trans était animé par Jena Phạm Selle (Nouvelles Radios Euphoriques) et rassemblait Jeanne Delanous (Nantes Université, CENS), Arnaud Reignier (CHU de Nantes, Nantes Université), Sylvie Morel (Nantes Université, CENS), Marie Dry (Université Paris Nanterre, Université McGill), Solène Gouilhers et Raphaël Albospeyre (Université de Genève, Institut des études genre).

Retrouvez le sommaire et la vidéo de l’atelier ci-dessous :

  • Jeanne Delanous, Quand l’accès au droit freine l’accès au soin. L’exemple de l’autoconservation des gamètes chez les personnes transmasculines04:18
  • Arnaud Reignier, Sylvie Morel, L’accès à la préservation de fertilité par les personnes trans : le rôle des professionnel.le.s17:08
  • Marie Dry, Accès à la préservation de la fertilité pour les personnes trans en France et au Québec : une analyse comparative35:55
  • Solène Gouilhers et Raphaël Albospeyre (avec Delphine Gardey), Vers des infrastructures de soin inclusives ? La mise en œuvre de pratiques médicales favorables aux droits reproductifs trans* en France et en Suisse49:00

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search